Histoires audios

Une promesse

/


 
« O Dieu, je te promets que si je m’en sors vivant, je te servirai jusqu’ à la fin de mes jours. »
 
Louis balbutie cette courte prière alors qu’il dérive sur l’océan Pacifique dans un minuscule radeau de sauvetage en caoutchouc.
Tremblant encore de tout son corps, il se rappelle le crash de son avion de combat ; les deux moteurs de gauche tombés en panne subitement, puis l’appareil tombant en vrille puis se fracassant contre la surface de l’eau.

 

Cette histoire est à écouter ! Active le son, tourne le volume et démarre l’histoire en cliquant sur le lecteur ci-dessus.

Le texte que tu entendras est à peu près celui-ci :
 

Une promesse

« O Dieu, je te promets que si je m’en sors vivant, je te servirai jusqu’ à la fin de mes jours. »

Louis balbutie cette courte prière alors qu’il dérive sur l’océan Pacifique dans un minuscule radeau de sauvetage en caoutchouc.
Tremblant encore de tout son corps, il se rappelle le crash de son avion de combat ; les deux moteurs de gauche tombés en panne subitement, puis l’appareil tombant en vrille puis se fracassant contre la surface de l’eau.

Rescapé de la catastrophe, il a réussi à se hisser dans un radeau de sauvetage éjecté comme lui de la carlingue de l’avion. Économisant sa maigre ration de nourriture et le peu d’eau potable qui lui reste, Louis survit difficilement durant 49 jours sur l’océan sans limite. Quand enfin il est recueilli, c’est par un navire ennemi japonais. Louis pèse alors à peine 30 kg. Débarqué au Japon, on le transfère dans un camp de prisonniers. Les gardiens japonais ne connaissent pas la pitié et Louis subit là de leur part, des brimades, des mauvais traitements et des humiliations qui resteront gravés dans son corps et dans sa mémoire.

Mais enfin un jour, c’est la libération ! En même temps que les portes du camp, s’ouvre devant Louis, une nouvelle vie. Il veut oublier ; oublier ses souffrances, oublier la guerre, oublier ce terrible camp de prisonniers japonais. Mais il en oublie aussi sa promesse faite à Dieu alors qu’il dérivait sur l’océan avec si peu d’espoir de survie.
Rentré en Californie, il se marie avec Cynthia et une petite fille vient égailler leur foyer. Mais malgré cela, Louis a du mal à oublier tout ce qu’il a enduré. Il se met à boire de plus en plus et l’alcool finit par envahir sa vie. Il n’a plus qu’une idée : amasser assez d’argent pour retourner au Japon, et se venger de ceux qui l’ont tant fait souffrir dans le camp des prisonniers. Louis ne pense plus à la promesse qu’il a faite à Dieu, pourtant Dieu, lui, ne l’a pas oubliée.
Avec Cynthia la vie devient aussi de plus en plus difficile. Leur logement retentit de leurs incessantes disputes. Quelle différence avec l’appartement d’à côté où vient de s’installer un homme calme et gentil qui mène une vie paisible. Ce nouveau voisin ne cache pas qu’il est croyant et un soir il invite Louis et Cynthia à une réunion chrétienne.
– « Ce n’est pas pour nous », lui répond sèchement Louis.
Le voisin n’insiste pas mais après son départ, Cynthia déclare qu’elle veut y aller.
Lorsque Cynthia rentre de la réunion chrétienne, elle a un air tellement serein que Louis prend peur :
– Que t’est-il arrivé ? Lui demande-t-il vivement.
Cynthia raconte. Elle parle du message entendu ; elle parle de Jésus, du Sauveur…
Louis ricane :
– Eh bien, bravo ! tu t’es laissée embobiner !
Mais Cynthia ne se laisse pas démonter. Elle parle avec une assurance et une persuasion que Louis ne lui connaît pas. Louis se sent ébranlé.
Pourtant l’alcool ne le laisse pas tranquille… Que fait-il, le malheureux, du reste de sa vie qu’il a promis de consacrer à Dieu ?
Dieu ne le laisse pas, et Cynthia non plus. Avec douceur elle lui parle de Jésus, du Sauveur.
Quelques jours plus tard, ils sont assis côte à côte dans la salle de la réunion chrétienne.
Louis est très mal à l’aise ; il a l’impression que celui qui parle connaît sa vie dans ses moindres détails. Mais comment fait-il pour lire dans mes pensées. Pris de panique, comme un oiseau de nuit surpris par la lumière, Louis saisit le bras de Cynthia et se précipite dehors. Tremblant de froid et d’émotion il entraîne sa femme loin de cette réunion avec la ferme intention de ne plus jamais y mettre les pieds.
Est-ce les paroles entendues à la réunion chrétienne ? Est-ce l’attitude de Cynthia ? Ce qui est sûr c’est qu’un travail intérieur s’opère en lui.
Un jour, Cynthia entend un drôle de bruit venant de la cuisine. Que voit-elle ? Louis est en train de verser dans l’évier toutes ses réserves d’alcool. Oui, Jésus est entré dans le cœur de Cynthia et de Louis. Plus rien ne sera comme avant.
Louis économise toujours de l’argent pour se rendre au Japon. Mais il ne veut plus y aller pour se venger de ses bourreaux, mais pour leur annoncer le message de l’évangile et le pardon qui a transformé sa vie.
Lorsqu’enfin il réalise son projet, il retrouve plusieurs de ses anciens gardiens. De vive voix, il peut les assurer de son entier pardon et de l’amour de Jésus venu pour les sauver.

« Si donc ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en faisant cela tu entasseras des charbons de feu sur sa tête.
Ne sois pas surmonté par le mal, mais surmonte le mal par le bien. »
Romains 12 : 20 – 21

 
 

Si tu veux télécharger cette histoire, clique sur le bouton ci-dessous. Si nécessaire, fais ensuite un clic droit pour enregistrer le fichier audio sur ton ordinateur.
Télécharger le fichier MP3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>