Les numéros

Numéro 1 : Croire

/

 

 

 

Croire

Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16)

C’est un numéro de 4 pages avec des jeux et des histoires en bandes dessinées. Clique sur le bouton en haut de la page pour voir toutes les images! Cela t’affichera un document PDF que tu pourras aussi télécharger, imprimer et conserver.

Le texte que tu retrouveras dans ces pages illustrées est à peu près celui-ci:

– Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.
– Quiconque, ça veut dire n’importe qui !
– Oui, toi et moi, par exemple ! Et croire en lui, c’est croire en Jésus.
– Oui, mais ce n’est pas seulement croire qu’il a existé.
– Tu as raison ! C’est croire qu’il est non seulement un sauveur, mais qu’il est mon Sauveur !

Bande dessinée “Croire ou voir”

– Moi, je ne crois que ce que je vois
– As-tu déjà vu Napoléon ?
– Non ! ??
– Alors si tu ne crois que ce que tu vois, tu dois penser que Napoléon n’a jamais existé.

Voilà ce que dit la Bible :

Bienheureux ceux qui n’ont point vu et qui ont cru. (Jean 20,29)

Bande dessinée “Croire ou comprendre”

– Moi, je ne crois que ce que je comprends !
– Alors peux-tu m’expliquer comment une vache brune, qui mange de l’herbe verte, donne du lait tout blanc ?? !!
– Il y a tant de choses que nous sommes obligés de croire sans les comprendre. Il y a très longtemps, un homme appelé Job avait aussi pensé qu’il pouvait tout comprendre. Mais finalement il a reconnu:

J’ai parlé sans comprendre de choses trop merveilleuses pour moi, que je ne connaissais pas. (Job 42,3)

À ton avis quels versets vont bien avec ces deux BD ?

Or une espérance qu’on voit n’est pas une espérance ; car ce que quelqu’un voit, pourquoi aussi l’espère-t-il ? (Romains 8:24)

Or l’homme naturel ne reçoit pas les choses qui sont de l’Esprit de Dieu, car elles lui sont folie ; et il ne peut les connaître, parce qu’elles se discernent spirituellement. (1 Corinthiens 2:14)

La [foi] au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. (Galates 2:20)

Or la foi est l’assurance des choses qu’on espère, et la conviction de celles qu’on ne voit pas. (Hébreux 11:1)

Comment comprendre ?

– Même si tu es très intelligent, ton cerveau est bien trop petit pour comprendre ce qui concerne Dieu.
– C’est un peu comme si une fourmi voulait comprendre le fonctionnement de la rotation de la terre autour du soleil.
– Mais si nous ne pouvons pas toujours comprendre, Dieu nous demande de croire ce qu’il nous dit dans la Bible qui est sa Parole.

Bande dessinée : Le funambule

La foule applaudit avec enthousiasme le célèbre funambule Blondin. Il vient en effet de passer au-dessus des chutes du Niagara, en marchant sur un fil tendu entre les deux rives.

Mais voilà que Blondin se présente à nouveau sur le fil en poussant devant lui une brouette remplie de pierres. A peine arrivé à l’autre rive, la foule se déchaîne :
– Bravo, extraordinaire, ce Blondin peut tout faire !
Blondin s’adresse alors à la foule :
– Croyez-vous que je puisse transporter un homme dans la brouette ?
– Oui, oui ! Hurle la foule enthousiaste.

Au premier rang, un homme applaudit plus fort encore que les autres.
– Je suis sûr que vous pouvez le faire !
– Alors, venez, dit l’équilibriste, vous serez le premier homme à avoir traversé les chutes du Niagara dans une brouette.
L’homme pâlit…
– Euh ! … excusez-moi … pas moi ! … Je ne peux pas !
L’homme recule et se perd dans la foule.

Sa foi en Blondin ne l’engageait pas beaucoup. On veut bien croire tant qu’on est pas directement concerné.

Mais croire ainsi, est-ce vraiment croire ?

Jésus est-il :

  • un sauveur ?

  • le sauveur ?

  • Ton Sauveur ?

Voir la BD Le funanbule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>