Histoires audios

L’Indien

/


 
 

Chaque fois qu’il annonce l’évangile dans le village indien, Steven, le missionnaire chrétien ressent bien le mépris de Sokatum.
Sokatum est un fier guerrier, hautain et admiré de tout le village.
Sokatum a un jeune fils, Kecheeke qu’il aime plus que tout et de tout son cœur de père. Mais Sokatum a interdit à Kecheeke de s’approcher du missionnaire et de lui parler.
 
 
Cette histoire est à écouter ! Active le son, tourne le volume et démarre l’histoire en cliquant sur le lecteur ci-dessus.

Le texte que tu entendras est à peu près celui-ci :
 

L’Indien

Chaque fois qu’il annonce l’évangile dans le village indien, Steven, le missionnaire chrétien ressent bien le mépris de Sokatum.
Sokatum est un fier guerrier, hautain et admiré de tout le village.
Sokatum a un jeune fils, Kecheeke qu’il aime plus que tout et de tout son cœur de père. Mais Sokatum a interdit à Kecheeke de s’approcher du missionnaire et de lui parler.

Un jour pourtant, Steven constate combien le visage de Sokatum est soucieux. En effet Kecheeke est gravement malade. Toute la médecine indienne n’y a rien fait et Sokatum voit de jour en jour la vie se retirer du corps de son enfant bien-aimé.
Alors Sokatum est allé consulter un vieux sorcier réputé pour ses pouvoirs. Celui-ci s’est fait payer d’avance et est accouru au chevet de l’enfant malade. Habillé de son costume à plumes, le sorcier a commencé à supplier le mauvais esprit de se retirer du corps de Kecheeke…. Peine perdue !
Il a pris alors son tambour et hurlant et gesticulant, il a essayé d’effrayer le mauvais esprit pour qu’il s’en aille. Mais tous ses cris et ses efforts n’ont fait qu’agiter l’enfant malade. Alarmé par tant de bruit, il s’en est trouvé plus mal. La mort dans l’âme, Sokatum a congédié le vieux sorcier.

Le missionnaire se souviendra toujours du moment où Sokatum est venu frapper à sa porte pour implorer son aide. Ce n’était plus le Sokatum, fier, hautain et méprisant, mais un papa anxieux, écrasé par l’angoisse de perdre son enfant. Sokatum l’a alors supplié :
– Si tu peux quelque chose, missionnaire…
Pour la première fois, Steven s’est approché de Kecheeke. Presque inconscient, l’enfant repose sur son petit lit.
Se tournant alors vers Sokatum :
– Je ferai tout ce que je peux pour sauver ton fils, et si Dieu le veut, ton enfant vivra.
Puis après une pause :
– Mais s’il meurt, je te demande de ne pas m’en tenir pour responsable.
Sokatum se redresse :
– Missionnaire, Sokatum a confiance en toi, et jamais il ne te fera le moindre reproche.

Avec quels soins le missionnaire et sa femme se sont-ils occupés du petit malade ! Avec quelle ferveur, ont-ils supplié le Seigneur de guérir l’enfant. Jour et nuit, à tour de rôle ils ont veillé au chevet de Kecheeke.
Puis un matin Kecheeke a ouvert les yeux. Tournant alors ses regards vers son père, assis à son chevet :
– Papa, où sont mon arc et mes flèches, je crois que je peux m’en servir maintenant.
Doucement la vie s’est réinstallée dans le corps fragile de l’enfant.
Un matin Steven est venu s’asseoir à côté de Sokatum :
– Sokatum, lui a-t-il dit, tu aimes ton fils et tu es tellement soulagé qu’il soit en train de guérir ; mais sais-tu que Dieu aimait son fils Jésus bien plus que tu n’aimes Kecheeke ? Dieu l’a pourtant donné… et les hommes l’ont tué. Mais sais-tu qu’il est mort pour que toi, Sokatum et moi, Steven, nous puissions être sauvés ?
Le missionnaire lit dans le regard de Sokatum que son cœur de père comprend maintenant.
À mesure que Kecheeke reprend des forces, l’amour de Jésus pénètre le cœur si longtemps endurci de Sokatum.

« Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. » Jean 3 : 16

 
 
Si tu veux télécharger cette histoire, clique sur le bouton ci-dessous. Si nécessaire, fais ensuite un clic droit pour enregistrer le fichier audio sur ton ordinateur.
Télécharger le fichier MP3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>