Histoires audios

Y a-t-il de l’espoir pour un homme tel que moi ?

/

 

– Pourvu que je n’arrive pas en retard !
John, l’évangéliste allonge le pas pour arriver à l’heure à la salle où ce soir-là, il doit présenter l’évangile.
Mais tout à coup, sortant de l’ombre, un homme l’accoste et lui demande :
– Monsieur l’évangéliste, accepteriez-vous de venir chez moi après la réunion ?
– Oui, d’accord

Après la réunion l’homme qui l’a invité conduit John par plusieurs ruelles de la ville jusque chez lui.
L’évangéliste se retrouve bientôt dans une pièce sombre en face de l’homme qui sort un pistolet et le pose sur la table.
John ne se sent pas du tout rassuré…

Cette histoire est à écouter ! Active le son, tourne le volume et démarre l’histoire en cliquant sur le lecteur ci-dessus.

Le texte que tu entendras est à peu près celui-ci :

Y a-t-il de l’espoir pour un homme tel que moi ?

– Pourvu que je n’arrive pas en retard !
John, l’évangéliste allonge le pas pour arriver à l’heure à la salle où ce soir-là, il doit présenter l’évangile.
Mais tout à coup, sortant de l’ombre, un homme l’accoste et lui demande :
– Monsieur l’évangéliste, accepteriez-vous de venir chez moi après la réunion ?
– Oui, d’accord, nous nous retrouverons à la sortie de la salle et vous me conduirez chez vous.
Puis l’homme disparaît comme il est apparu. Mais alors que John se hâte vers la salle, quelqu’un d’autre l’accoste :
– Monsieur l’évangéliste, que voulait l’homme qui vous a parlé, il y a un instant ?
– Il m’a invité à venir chez lui, après la réunion.
– Méfiez-vous ! Cet homme est dangereux. Je le connais. Aussi si j’ai un conseil à vous donner : n’y allez pas !
– Mais je m’y suis engagé, aussi ai-je l’intention d’y aller.

Après la réunion l’homme qui l’a invité conduit John par plusieurs ruelles de la ville jusque chez lui.
L’évangéliste se retrouve bientôt dans une pièce sombre en face de l’homme qui sort un pistolet et le pose sur la table.
John ne se sent pas du tout rassuré. Il repense à l’avertissement de celui qui lui a déconseillé de répondre à cette invitation.
– Monsieur l’évangéliste, n’ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal.
Je voudrais seulement savoir si ce que vous avez dit ce soir est vrai ?
– Mais qu’est-ce que j’ai dit ?
– Vous avez dit que le sang de Jésus Christ purifie de tout péché.
– Oui ! J’en suis tout à fait certain. D’ailleurs ce n’est pas moi qui le dit, mais c’est la Bible, la Parole de Dieu qui l’affirme.
– Attendez un peu. Je suis le patron d’un café où on vend de l’alcool. J’ai encouragé des hommes à boire en leur soutirant leurs derniers sous. Plus ils étaient ivres et plus j’étais content. Monsieur l’évangéliste, y a-t-il de l’espoir pour un homme tel que moi ?
Le regard suppliant de l’homme indique assez, combien il attend la réponse.
– Écoutez ! Je ne peux pas vous dire autre chose que ce que j’ai dit à la réunion : le sang de Jésus Christ purifie de tout péché.
– Attendez encore. Voyez-vous, je suis aussi propriétaire d’une maison de jeux. J’y fais fonctionner des machines à sous, toutes truquée. Des gens sont venus se ruiner dans mon établissement malhonnête. Monsieur l’évangéliste, y a-t-il de l’espoir pour un homme tel que moi ?
– Quel sinistre personnage vous êtes !… Pourtant je ne peux pas vous dire autre chose que cela : le sang de Jésus Christ purifie de tout péché.
– Attendez encore un peu : en sortant d’ici vous verrez à gauche mon logement. Ma femme s’y trouve ainsi que ma fille de 11ans. Pour qu’elle accepte de m’épouser j’ai menti à ma femme en lui cachant mes véritables activités. Maintenant je lui fais vivre un cauchemar. L’autre jour, sous l’emprise de l’alcool, j’ai bousculé ma fille qui est tombée sur le poêle, elle s’est gravement brûlée le bras. Monsieur l’évangéliste, y a-t-il de l’espoir pour un homme tel que moi ?
John s’avance et secoue son interlocuteur par les épaules :
– Écoutez, vous êtes un monstre… Il vous faut régler vos comptes avec votre famille et avec la justice… mais devant Dieu je ne peux pas vous dire autre chose que ce que je vous ai déjà dit : le sang de Jésus Christ purifie de tout péché.
– Merci Monsieur l’évangéliste ! Voyez-vous ce pistolet ?… Si vous n’aviez pas répondu comme vous l’avez fait ce soir, j’étais décidé à en finir avec ma triste vie.

Une fois John parti, l’homme rentre chez lui et y retrouve sa femme et sa fille qui tremblent en entendant son pas dans l’escalier. D’un bras il entoure sa femme et de l’autre sa fille. L’homme pleure et implore le pardon de celles qu’il a tellement martyrisées. Puis il leur dit :
– Aujourd’hui Jésus vous donne un nouveau mari et un nouveau papa.

« Christ, alors que nous étions encore sans force, au temps convenable, est mort pour des impies. »

« Dieu met en évidence son amour à lui envers nous en ceci : lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. » Romains 5, 6 et 8

 
 
Si tu veux télécharger cette histoire, clique sur le bouton ci-dessous. Si nécessaire, fais ensuite un clic droit pour enregistrer le fichier audio sur ton ordinateur.
Télécharger le fichier MP3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>