Histoires audios

Où passeras-tu l’éternité ?

/

Tommy marche dans la rue sans trop savoir où il va.
Tout à coup une main se pose sur son épaule. Tommy se retourne :
– Ah…

Cette histoire est à écouter ! Active le son, tourne le volume et démarre l’histoire en cliquant sur le lecteur ci-dessus.

Le texte que tu entendras est à peu près celui-ci :

Où passeras-tu l’éternité ?

Tommy marche dans la rue sans trop savoir où il va.
Tout à coup une main se pose sur son épaule. Tommy se retourne :
– Ah, c’est toi Jack ! que me veux-tu ?
– Je vois que tu es sorti de prison, Tommy. J’ai une affaire à te proposer : dans une des villas des beaux quartiers, il y a une peinture que je voudrais que tu m’apportes. Les propriétaires sont en vacances….Alors, c’est 150 € tout de suite et 500 quand j’aurai le tableau. OK ?
Brusquement Jack s’en va, en laissant dans les mains de Tommy l’adresse, le plan intérieur de la villa ainsi que de l’argent dont il a tant besoin.

Quelques jours plus tard, Tommy flâne autour de la villa. La nuit est déjà tombée, une petite pluie fine vous trempe jusqu’aux os et des bourrasques de vent font voler les feuilles.. Les rues sont désertes et il pense que l’opération se présente plutôt bien. Sans en avoir l’air Tommy observe la maison.
Mais alors qu’il se rapproche du mur du jardin, une rafale de vent plaque quelque chose contre sa joue. Il sursaute et enlève précipitamment de son visage une petite brochure dont à la lumière d’un réverbère, il ne peut s’empêcher de lire le titre : Où passeras-tu l’éternité ?
Question bizarre ! pense Tommy en chiffonnant le papier, avant de le jeter dans la rigole.
Chassant de lui cette question étrange, il grimpe par-dessus le mur du jardin saute à l’intérieur de la propriété. Puis il se dirige prudemment vers la villa dont la masse sombre se distingue à peine aux milieu des ténèbres de la nuit.
Silencieusement il casse un carreau d’une fenêtre, glisse la main à l’intérieur, actionne la poignée et ouvre le battant. Le voilà dans la maison !
Pourtant au milieu du silence qui remplit les lieux, le titre de la petite brochure lui revient en mémoire : Où passeras-tu l’éternité ?
C’est comme si le silence se faisait plus intense pour qu’il puisse mieux entendre cette question lancinante qui semble sortir de la nuit : Où passeras-tu l’éternité ?
Tommy monte l’escalier sur la pointe des pieds ; il sait que le tableau est au 1er étage. Dehors une rafale de vent fait trembler les châssis des fenêtres et semble lui crier aussi : Où passeras-tu l’éternité ?
Bientôt pourtant Tommy se trouve face au magnifique tableaux qu’il doit voler et qu’il éclaire de sa lampe de poche.
Mais maintenant, ce n’est plus le vent ou le silence de la nuit qui l’assaille ; une voix semble venir du fond de lui-même pour lui crier : Où passeras-tu l’éternité ? Lui le voleur expert en cambriolage, l’éternité lui paraît maintenant si affreuse, si terrifiante, que son cœur bat comme un tambour.
N’en pouvant plus, Tommy redescend l’escalier les mains vides. Il repasse par la fenêtre fracturée, escalade le mur et se retrouve à nouveau dans la rue. Arrivé chez lui, épuisé, il se jette sur son lit.
Pendant des semaines Tommy vit comme dans un rêve. Il ne veut voir personne. Hanté par la terrible question, il sait qu’elle ne le lâchera plus.
Puis un jour, Tommy fait la chose la plus extraordinaire de sa vie ; se jetant à genoux, il supplie Dieu de lui pardonner. Lorsqu’il se relève, il se sent le cœur léger. Désormais pour lui l’éternité ne sera plus jamais un sujet d’épouvante. Il découvre l’amour du Dieu qui sauve et peu à peu il acquiert la certitude que l’éternité, il la passera avec Jésus son Sauveur, mort sur la croix pour effacer tous ses péchés.

Tout cela je vous l’ai écrit afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. 1 Jean 5, 13

 
 
Si tu veux télécharger cette histoire, clique sur le bouton ci-dessous. Si nécessaire, fais ensuite un clic droit pour enregistrer le fichier audio sur ton ordinateur.
Télécharger le fichier MP3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>