Les numéros

Numéro 71 : La Lumière du monde

/

 
C’est un numéro de 6 pages contenant une seule histoire en images. Clique sur le bouton en haut de la page “Voir le numéro” pour partir à la découverte de ce numéro ! Cela t’affichera un document PDF que tu pourras aussi télécharger, imprimer et conserver. Le texte que tu retrouveras dans ces pages illustrées est à peu près celui-ci :

La Lumière du monde

– La Lumière du monde est là !
Hugo l’avait bien entendu, le cri de joie de son père.
Tout comme son père, plusieurs personnes se réjouirent de cette nouvelle !
Mais Hugo restait indifférent…
Qu’est-ce que cela pouvait bien lui faire, à lui ?
Ses yeux ne lui avaient jamais fait voir la lumière.
Car Hugo était aveugle.
 
Depuis toujours, Hugo ne voyait rien.

Tout était noir.
Il avait essayé mille et une chose pour que ses yeux laissent passer un peu de lumière, mais personne ne savait comment l’aider.
Et, sans lumière, la vie est très dure, triste et sombre !
Son père avait tenté de lui expliquer ce que l’on voit quand il y a de la lumière et que les yeux peuvent s’ouvrir.
Le soleil, la lune, les fleurs, les rivières, les montagnes… tout semblait si magnifique !
Pour les autres.
Chaque fois qu’il y pensait, il était rempli de colère !

Alors, de jour en jour, Hugo s’est renfermé sur lui-même, s’isolant de son entourage, de sa famille et de ses amis.
Il est aussi devenu jaloux de tous ceux qui pouvaient se déplacer sans avoir peur de tomber…

– Hugo ! Viens vite vers la Lumière, celle qui éclaire tout le monde ! Elle peut t’ouvrir les yeux !
Décidemment, son père n’allait pas le laisser tranquille !
Hugo n’avait pas l’intention de lui répondre.
Sa fierté lui faisait penser que personne ne pouvait l’aider, qu’il assumerait bien de vivre sans voir…
Il avait déjà surmonté tant d’années de difficultés, sans être ni compris ni aidé. D’ailleurs, c’était qui
cette « lumière du monde » ?
Encore un nouvel incompétent ?
Oui, je suis bien le seul capable de m’aider moi-même ! pensait-il amèrement.
 
Une voix le tira brusquement de ses pensées.
– Hugo, Hugo !
– Qui es-tu? Je ne connais pas ta voix.
– Je suis la Lumière du monde.
– … Mais comment sais-tu mon nom ?
– Crois-tu qu’une chose puisse être cachée à mes yeux ? Je connais tout, même les pensées qui sont au plus profond de ton cœur.

Alors là… si c’est vrai, ça veut dire que cet homme sait ce que je viens de penser de lui !
 
La Lumière du monde reprit :
– Tu as souvent été déçu de ceux qui ont voulu t’aider, je le sais. Car tu prends ton problème à l’envers. N’y a-t-il pas beaucoup de noir dans tes pensées, tout au fond de toi ? Ton cœur n’est-il pas aussi aveugle que tes yeux ? Tu en veux à tout le monde, même à tes parents. Ton cœur est plein de rancune, d’orgueil et d’égoïsme… je me trompe ?
– N… on… non.
– N’as-tu pas beaucoup d’autres choses qui te rongent au fond de toi ?
– O… ui… oui…
 
C’est alors que Hugo réalisa toutes ses fautes… c’était vrai que son cœur était plein de méchanceté !
Il eut l’impression qu’un peu de lumière entrait progressivement dans son cœur…
Ses épaules étaient tout à coup plus légères, comme s’il venait de poser un sac très lourd qu’il portait depuis trop longtemps. Il semblait s’envoler, plus rien ne le retenait, il était libre ! La Lumière avait chassé les ténèbres !
Ses yeux s’ouvrirent, et… pour la première fois, il vit !

Jésus dit :

Moi je suis la lumière du monde ; celui qui me suit aura la lumière de la vie.
La Bible

La Lumière qui a ouvert les yeux à Hugo, c’est Jésus Christ, le Fils de Dieu.
Il est vivant aujourd’hui et veut éclairer ton cœur ! L’as-tu aussi rencontré ?
Tu peux le connaître en lui demandant de venir dans ton cœur, en lui parlant avec tes mots, et en lisant la Bible. Un contact avec lui changera entièrement ta vie !
Tu verras, si tu crois.
 
 
Tu peux commander cette histoire en livret imprimé sur : croireetvoir.com/produits/lumière/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>