Les numéros

Numéro 64 : Des habits (2)

/

 

C’est un numéro de 5 pages avec des réflexions sur les habits de feuilles d’Adam et Ève, sur ce que Dieu donne à la place (les habits de peau), des étiquettes à relier, l’histoire de Lazare et l’homme riche, une prophétie sur les habits de Jésus et une bande dessinée.
Clique sur le bouton en haut de la page “Voir le numéro” pour le lire avec toutes les images ! Cela t’affichera un document PDF que tu pourras aussi télécharger, imprimer et conserver. Le texte que tu retrouveras dans ces pages illustrées est à peu près celui-ci :

Des habits 2

Des habits de feuilles

Tu peux lire l’ensemble de ce récit dans ta Bible en Genèse 3, 1-7 et 21.
personnes s'habillant avec des feuilles
Je ne sais pas si tu as déjà essayé de te déguiser en utilisant les feuilles qui tombent des arbres. C’est ce qu’Adam et Ève ont fait après avoir désobéi à Dieu.
Aujourd’hui beaucoup de gens essayent de se montrer sous leur meilleur jour. Mais quelquefois leur apparence extérieure cache une terrible tristesse intérieure. Ils oublient aussi ce verset :

« L’homme regarde à l’apparence extérieure, et l’Éternel regarde au cœur. » 1 Samuel 16, 7

 

Des habits de peau

Lorsque Dieu voit Adam et Eve avec leurs pauvres vêtements de feuilles, il a pitié d’eux.
Alors il les habille avec des vêtements de peau.
personnes habillées avec des habits de peaux
Mais pour avoir ces habits de peau, il a fallu tuer un animal.
Cet animal qu’on a tué évoque déjà le Seigneur Jésus mort à la croix. Il s’est sacrifié pour que nous soyons justes devant Dieu.
 

Qu’est-ce que cela veut dire ?

À quoi correspondent chacun des ces habits et cet animal qu’on a dû tuer ?
Dessine des traits pour relier chaque vignette de gauche à une vignette de droite
Les vêtements de peau
Les feuilles de figuier
L’animal dont on utilise la peau

La justice que les hommes s’inventent
Le Seigneur Jésus mort sur la croix
La justice que Dieu donne à tous ceux qui acceptent Jésus comme leur Sauveur
 

« L’habit ne fait pas le moine »

Tu peux lire l’ensemble de ce récit dans ta Bible en Luc 16, 19-24.

Tu as peut-être déjà entendu ce proverbe : « L’habit ne fait pas le moine ». Il signifie que l’apparence de quelqu’un ne correspond pas forcément à ce qu’il est intérieurement.

« Il y avait un homme riche qui se vêtait de pourpre et de fin lin, et qui menait joyeuse vie, chaque jour.
Il y avait un pauvre, nommé Lazare, couché à sa porte, tout couvert d’ulcères. »

Si on te demandait à la place duquel de ces deux hommes tu voudrais être, tu choisirais certainement d’être à la place du riche bien habillé.
Pourtant le pauvre Lazare avait une richesse intérieure que le riche n’avait pas : il connaissait l’amour de Dieu. Après leur mort, quelle différence !
Le riche est malheureux pour toujours alors que Lazare qui connaissait l’amour de Dieu est heureux pour toujours.
Et toi, es-tu riche quant à Dieu ?
 

1000 ans avant

Ce que feraient les soldats au pied de la croix où Jésus serait crucifié, était déjà annoncé 1000 ans à l’avance :

Ils partagent entre eux mes vêtements, et sur ma robe ils jettent le sort. Psaume 22, 18

1000 ans avant que Jésus soit crucifié

Les soldats quand ils eurent crucifié Jésus, prirent ses vêtements et en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi la tunique. Or la tunique était sans couture, tissée tout d’une pièce depuis le haut. Ils dirent donc entre eux :
Ne la déchirons pas, mais tirons au sort pour savoir à qui elle sera. Jean 19, 23-24

Quand Jésus est crucifié
 

BD : Quel pantalon ?

garçon couché dans son lit
Yannick n’arrive pas à dormir. Il se tourne et se retourne dans son lit.
Demain il doit passer un examen important. Est-il prêt ? A-t-il assez révisé ?
Il entend la respiration régulière de ses camarades de chambre ; ils dorment, eux. Comme ils ont de la chance !
N’en pouvant plus de s’énerver en restant couché, Yannick se lève en silence. Il sent qu’il a besoin de respirer l’air frais de dehors.
Aussi s’habille-t-il dans l’obscurité et sur la pointe des pieds, il quitte la chambre sans éveiller les autres.
Découvre la suite de cette histoire :

« Invoque-moi au jour de la détresse : je te délivrerai, et tu me glorifieras. » (Psaume 50 : 15)
« Je suis Dieu et il n’y en a point comme moi… disant : Mon conseil s’accomplira, et je ferai tout mon bon plaisir. (Ésaïe 46 : 9 et 10)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>