Les numéros

Numéro 39 : Dedans – Dehors (1)

/

 
C’est un numéro de 6 pages avec des explications sur des versets et sur une histoire, des étiquettes à relier et une bande dessinée. Clique sur le bouton en haut de la page “Voir le numéro” pour le lire avec toutes les images ! Cela t’affichera un document PDF que tu pourras aussi télécharger, imprimer et conserver.Le texte que tu retrouveras dans ces pages illustrées est à peu près celui-ci :

Dedans – dehors 1

Marie mit au monde son fils premier-né…et le coucha dans la crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie*. Luc 2, 7

Pas de place pour lui dans l’hôtellerie ; dès sa naissance, on ne voulait pas de Jésus. Comme c’est triste !

*hôtellerie : une auberge qui reçoit des voyageurs.
 
 

Hors de la vigne

Tu peux lire le récit complet dans ta Bible : Marc 12, 1-9

Le propriétaire d’une vigne la loue à des cultivateurs.
En échange, ils doivent lui donner une partie de la récolte.
A la saison des raisins, le propriétaire leur envoie des messagers. Mais ces méchants cultivateurs maltraitent les uns et tuent même les autres.

Il avait encore un unique fils bien-aimé ; il le leur envoya, lui aussi, le dernier, en disant : ils auront du respect pour mon fils.
Mais ces cultivateurs -là dirent entre eux : celui-ci est l’héritier ; venez, tuons-le et l’héritage sera à nous.
Alors ils le prirent, le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.
Que fera le maître de la vigne ? Il viendra et fera périr les cultivateurs et donnera la vigne à d’autres.

 
 

Relie chaque expression de gauche à une expression de droite :

le fils du propriétaire, le propriétaire de la vigne, on tue le fils du propriétaire, les cultivateurs tués, les cultivateurs, la vigne

les hommes, Jésus crucifié, Dieu, Jésus-Christ, le monde, le jugement des méchants
 
 

Histoire en BD : Jean trois seize

Dehors, Patrick, sans abri, sans famille, grelotte de froid.
Il marche dans la ville et se dirige à grands pas vers l’adresse qu’on lui a indiquée en se répétant tout le temps, pour ne pas l’oublier : « Jean trois seize, Jean trois seize… »
On lui a dit que c’était le mot de passe qui lui ouvrirait la porte d’une maison où il aurait chaud, et recevrait une bonne soupe.
« Jean trois seize ! » crie-t-il après avoir sonné à l’adresse indiquée.
Quelques instants plus tard, après avoir mangé une soupe fumante, Patrick s’enfonce dans un lit bien chaud.
« Jean trois seize » murmure-t-il ; bizarre, comme mot ! Mais il porte chance.

Quelques jours plus tard, nous retrouvons Patrick dans la rue.

Il ne sait pas ce qui lui est arrivé. Il se souvient simplement, qu’en traversant une rue, il a entendu tout près de lui, des pneus crisser sur la chaussée, puis un terrible choc suivi de cet affreux mal de tête. Après il ne se rappelle de rien.

Il était totalement inconscient lorsque l’ambulance l’avait transporté à l’hôpital. Il ne se souvient pas non plus que dans son délire, il répétait inlassablement : « Jean trois seize »
Pendant des jours, sur son lit d’hôpital, Patrick n’a cessé de murmurer « Jean trois seize » , si bien que ses voisins de lit ont fini par l’appeler : « Jean trois seize »
Puis un jour enfin, il a ouvert les yeux.
– Alors, ça va mieux, Jean trois seize ? a demandé son voisin de lit.
Condamné à rester longtemps à l’hôpital, Patrick n’est connu que par son surnom de Jean trois seize.
– Jean trois seize, disent les infirmières, n’oublie pas tes médicaments.
– Jean trois seize, le médecin veut te voir.

Or un jour, un malade qui vient d’arriver lui pose cette question surprenante :
– Sais-tu ce que ça veut dire : Jean trois seize ?
– Oh oui, répond Patrick. Jean trois seize ça veut dire : une soupe chaude et un bon lit…
Le nouveau malade feuillette un petit livre :
– Écoute ce que ça veut dire :

Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>