Les numéros

Numéro 37 : Une lettre

/

C’est un numéro de 7 pages avec des réflexions, des explications, des étiquettes à relier et une bande dessinée. Clique sur le bouton en haut de la page “Voir le numéro” pour le lire avec toutes les images ! Cela t’affichera un document PDF que tu pourras aussi télécharger, imprimer et conserver.Le texte que tu retrouveras dans ces pages illustrées est à peu près celui-ci :

Une lettre

« Vous êtes, vous, notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes ; car vous êtes manifestés comme étant la lettre de Christ, écrite non avec de l’encre, mais par l’Esprit du Dieu vivant. (2 Corinthiens 3 : 2-3)

– Comment un chrétien peut-il être une lettre ?
– Une lettre transmet un message.
– Mais quel est ce message ?
– Oui, et à qui s’adresse-t-il ?

– Le message, n’est-ce pas la bonne nouvelle de l’évangile ?
– Jésus désire que ceux qui connaissent son amour puissent le communiquer à d’autres, pour qu’à leur tour, ils comprennent combien Jésus les a aimés.
– Il ne s’agit d’ailleurs pas seulement d’en parler mais aussi de le montrer
dans tout notre comportement.

Si une lettre circule, c’est :
– qu’il y a un expéditeur,
– qu’il y a un destinataire,
– qu’elle contient un message.

Attache chaque étiquette de gauche à une étiquette de droite :

Les hommes d’aujourd’hui
La bonne nouvelle de l’évangile
Jésus Christ
Le message de la lettre
Les destinataires
L’expéditeur

En écrivant la Bible, Dieu nous a transmis un long message très important.
En plus des évangiles, Le Nouveau Testament contient de nombreuses épîtres adressées à des chrétiens ou à des assemblées (ou Églises).
Une épître, c’est une lettre.

Bande dessinée : Une lettre embarrassante

Un chrétien se proposait d’annoncer l’évangile dans la ville où il avait été élevé. C’était donc un endroit où on le connaissait bien.
Quelle fut sa surprise en arrivant dans la salle où il devait s’exprimer de trouver sur la table une lettre qui lui était destinée.
Il l’ouvrit donc et lut le texte suivant :
« Comment oses-tu venir ici pour parler de Dieu. Tu ne te souviens donc pas des mauvais coups auxquels tu as participé autrefois ? »
Suivait la liste des mauvaises actions auxquels il avait participé.
La lettre concluait : « Tu n’es qu’un hypocrite. »
La lettre était signée par ses anciens camarades d’autrefois.
Après avoir lu cette lettre difficile, le chrétien eut un instant de découragement. Puis faisant face à son auditoire, il déclara :
– Je viens de recevoir une lettre dont je vais vous donner lecture.
Tristement il lut toute la lettre sans en rien oublier. Puis se redressant il ajouta :
– Je dois vous avouer à ma honte que tout ce qui est dit dans cette lettre est entièrement vrai. Mais je dois vous dire aussi ce que la Bible déclare au sujet de gens comme moi.
Ouvrant alors sa Bible, il lut devant tous :

– « Cette parole est certaine et digne d’être pleinement reçue, que le christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi je suis le premier. Mais à cause de ceci miséricorde m’a été faite, afin qu’en moi, le premier, Jésus Christ montre toute sa patience, comme exemple de ceux qui viendront à croire en lui pour la vie éternelle. » (1 Timothée 1 : 15 – 16 )

S’appuyant sur ces versets, il annonça l’évangile de la grâce d’un Dieu qui pardonne aux plus grands des pécheurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>