Les numéros

Numéro 11 : Un arbre

/

 

 

C’est un numéro de 5 pages avec des histoires, des versets à choisir, un verset à compléter, des étiquettes à relier et une bande dessinée de 3 pages ! Clique sur le bouton en haut de la page “Voir le numéro” pour le lire avec toutes les images ! Cela t’affichera un document PDF que tu pourras aussi télécharger, imprimer et conserver.

Le texte que tu retrouveras dans ces pages illustrées est à peu près celui-ci :

Un arbre

Il est tout noir et pousse de travers

Le nouveau propriétaire se propose de le couper dès qu’il en aura le temps.
Heureusement qu’il ne l’a pas fait !
Quelle surprise au mois d’août de s’apercevoir que le vieil arbre tout rabougri est couvert de délicieuses pommes.

Quels versets correspondent à ce récit

« Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’ôte ; et tout sarment qui porte du fruit, il le nettoie, afin qu’il porte plus de fruit. » (Jean 15:2)

« car chaque arbre se connaît à son propre fruit, car on ne récolte pas des figues sur des épines, ni ne cueille du raisin sur un buisson. » (Luc 6:44)

« [l’Éternel ne regarde] pas ce à quoi l’homme regarde, car l’homme regarde à l’apparence extérieure, et l’Éternel regarde au cœur. » (1 Samuel 16:7)

Bon ou mauvais arbre

« Ainsi tout bon arbre produit de bons fruits, mais l’arbre mauvais produit de mauvais fruits. » (Matthieu 7:17)

– Les bons fruits, c’est ce qu’on fait de bien.
– Mais pour produire des bons fruits, il faut un bon arbre.
– Qu’est-ce qu’un bon arbre ?

Un bon arbre est l’image de quelqu’un qui connaît Jésus Christ comme son Sauveur personnel.
Tant que quelqu’un n’est pas un vrai chrétien il ne peut rien faire de bon pour Dieu. Mais s’il est ton Sauveur, alors tu désireras lui faire plaisir.

Des branches mais aussi des racines

« Béni l’homme qui se confie en l’Éternel, et de qui l’Éternel est ……………………. !  Il sera comme …. …………………………… près …. …………. ; et il étendra ….………………………. vers le courant ; et il ne s’apercevra pas quand la chaleur viendra, et sa feuille sera [toujours] verte ; et dans l’année de ………………………………. il ne craindra pas, et il ne cessera de porter …………… » (Jérémie 17: 7-8)

Remplis les trous du verset de Jérémie 17 :7-8 avec les expressions de la colonne de gauche.
Attache ensuite chacune des étiquettes de gauche à une étiquette de droite
des eaux                       un chrétien
la confiance                 la lecture de la Bible et la prière
la sécheresse               ce qui plaît au Seigneur Jésus
du fruit                         des moments difficiles
ses racines                   la foi en ce que Dieu dit
un arbre planté           la Bible

Une bande dessinée : Yambo

Yambo pense qu’il est l’enfant le plus heureux d’Afrique et peut-être même du monde entier.
Pensez donc ! Son père lui a rapporté du marché un superbe vélo rouge. Plus de cent fois il a fait le tour du village, circulant entre les huttes de terre.
Et si j’allais un peu plus loin ? Se dit-il
Aussitôt dit, aussitôt fait. Laissant derrière lui les dernières maisons du village, il pédale sur le chemin au milieu des hautes herbes où se dressent ici et là quelques arbres.
Le village a disparu depuis un moment quand tout à coup il entend sur sa droite un léger bruit. Les herbes bougent. Regardant plus attentivement il aperçoit un énorme lion qui rampe dans sa direction. Yambo n’hésite pas ; abandonnant son vélo, il s’enfuit en courant avec toute l’énergie du désespoir. Le lion a bondi et le poursuit. Mais avant qu’il l’ait rejoint, Yambo s’agrippe au tronc d’un arbre et grimpe, grimpe aussi haut qu’il peut. Il sait que les lions ne savent pas grimper.
Monté le plus haut qu’il peut, et tout essoufflé, il risque un regard en bas.
Après avoir reniflé son vélo, le lion fait, tout en grognant, le tour de l’arbre dans lequel Yambo s’est réfugié. Puis le fauve baille, s’étire et se couche juste au-dessous de lui, attendant que son déjeuner descende.
Comment faire, comment faire ? Se demande Yambo qui ne peut détacher ses yeux de l’énorme bête.
Mais peut-on prier quand on est dans un arbre et qu’il y a un lion dessous ? Il se souvient alors que dans la Bible, Jésus dit :

« Votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. » Matthieu 6 :8

Partout, dans la détresse, il sait qu’il peut demander l’aide du Seigneur Jésus qu’il connaît comme son Sauveur personnel.
Seigneur, j’ai besoin que tu fasses partir ce lion.
Yambo pense aussi à Daniel ; Dieu ne l’avait-il pas protégé toute une nuit dans la fosse aux lions ?
Le fauve a posé sa tête sur ses deux pattes avant, et s’est endormi.
Si Dieu a protégé Daniel, ne peut-il pas le protéger aussi ?
Une grande paix descend dans son cœur ; Oui, Dieu s’occupera de lui. Il cesse de regarder en-bas. Il s’installe un peu mieux dans la fourche de l’arbre, étend ses jambes et repose sa tête contre une branche . Il est tellement sûr que Dieu va faire quelque chose qu’il se détend et finit par s’endormir lui aussi.
Dans son sommeil, il ne sent pas sa jambe glisser. Puis sa tête s’incline et penche toujours plus. Son bras glisse en entraînant son buste, et comme une masse Yambo tombe….
Bien que réveillé par sa chute, il ne réalise pas ce qui lui arrive. Il entend seulement un terrible rugissement et lorsqu’il se relève au pied de l’arbre, il voit au loin le lion s’enfuir en bondissant.
Il comprend alors qu’il est tombé sur le dos de l’animal qui, lui aussi réveillé dans son sommeil, n’a pas demandé son reste.
Yambo relève alors son vélo. Et alors qu’il pédale en direction du village, il murmure toute sa reconnaissance envers Dieu qui l’a si magnifiquement délivré.

« Invoque-moi au jour de la détresse : je te délivrerai, et tu me glorifieras.» La Bible : Psaume 50, 15

Lire la BD en ligne ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>