Histoires audios

Katia et sa Bible

/

 

 

 

Katia voudrait tant se procurer un peu d’argent pour s’acheter une nouvelle veste qu’elle a vue dans une vitrine et dont elle a terriblement envie…

Cette histoire est à écouter! Active le son de tes haut-parleurs et démarre l’histoire en cliquant sur le lecteur ci-dessus.

Le texte que tu entendras est à peu près celui-ci:

Katia et sa Bible

Comment gagner un peu d’argent

– Comment faire ? Mais comment faire ?!
Katia marche de long en large dans son appartement. Elle voudrait tant se procurer un peu d’argent pour s’acheter une nouvelle veste qu’elle a vue dans une vitrine et dont elle a terriblement envie.
– Oh, mais j’ai une idée ! Mais oui !
Au bout de la rue il y a bien une boutique de bric-à-brac où on vend un peu de tout. Montant alors sur une chaise, Katia fouille tout en haut de l’un de ses placards. Que pourrait-elle vendre? Ce vase, cette montre ancienne, et peut-être aussi cette vieille Bible que ses parents lui avaient donnée et qu’elle ne lit jamais… et pourquoi pas aussi cette lampe un peu cassée ? Chargée de ces quelques affaires, elle se dirige vers le magasin du bout de la rue, pousse la porte et étale les objets sur le comptoir.
– Combien voulez-vous me donner de tout cela? demande-t-elle au marchand.
Celui-ci fait la moue :
– Allez ! 20 Euros, mais pas un sou de plus !

Un poids sur la conscience

Alors qu’elle rentre chez elle, Katia ne se sent pas tout à fait tranquille. A-t-elle bien fait de vendre la Bible de ses parents ? Un certain malaise l’envahit. L’argent qu’elle sent au fond de sa poche semble lui brûler les doigts. Arrivée chez elle, elle sait qu’elle a eu tort. Sa conscience lui reproche ce qu’elle a fait.
– Il faut que j’y retourne, pense-t-elle.
Aussi la voilà à nouveau en route vers la boutique de bric-à-brac, bien décidée à récupérer sa Bible. Mais au moment de pousser la porte du magasin, elle jette un coup d’œil à l’intérieur. Le marchand est assis avec d’autres personnes qu’elle ne connaît pas. D’une voix moqueuse il lit dans sa Bible pendant que les autres rient à gorge déployée.
Non ! Elle n’a pas le cœur d’entrer. Le cœur lourd comme une pierre, elle rentre chez elle. Elle se sent maintenant si malheureuse, si mauvaise… Comment a-t-elle pu vendre la Bible de ses parents à des gens qui s’en moquent ouvertement ?

Une bonne résolution

En pleurs, Katia se jette à genoux et prie Jésus Christ de lui pardonner non seulement d’avoir vendu sa Bible mais aussi de la délivrer de toutes ses fautes. Et parce que le Seigneur Jésus est mort sur une croix pour sauver tous ceux qui sont perdus, lorsqu’elle se relève, Katia est remplie d’une joie nouvelle et profonde ; oui, elle sait que Jésus lui a tout pardonné. Le lendemain, prenant son courage à deux mains, Katia reprend le chemin de la boutique. Il lui faut absolument sa Bible, à n’importe quel prix ! Elle désire désormais apprendre à mieux connaître Jésus, son Sauveur. Arrivée devant le magasin, à travers la vitrine, elle jette un coup d’œil à l’intérieur. Le marchand est toujours assis au même endroit que la veille mais il est seul. Absorbé par la lecture de la Bible, il n’entend pas Katia pousser la porte.
– Voilà votre argent ! Rendez-moi ma Bible !
Le marchand lève alors vers elle des yeux qui ont peu dormi et beaucoup lu.
– Madame, votre livre m’a révélé un immense trésor ; j’ai découvert dans ses pages l’amour de Dieu pour moi et depuis cette nuit, Jésus Christ est mon Sauveur. Prenez votre Bible et gardez l’argent ; je vais de ce pas en acheter une autre.
Serrant sur son cœur son précieux livre, Katia sort du magasin. Désormais la Bible de ses parents sera son plus grand trésor. Combien elle a soif de mieux connaître celui qui a donné sa vie pour la sauver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>